Comment se déroule une crémation ?

Ces dernières années, la crémation a évolué d’environ 30 % en ce qui concerne l’organisation des funérailles en France. C’est dire à quel point cette technique funéraire visant à brûler et réduire en cendres le corps d’une personne décédée redevient monnaie courante dans la société. Seul bémol, les proches du défunt sont généralement réticents à cette pratique, quitte à aller à l’encontre des dernières volontés de celui-ci, parce qu’ils ne maîtrisent pas réellement ce procédé. Vous êtes aussi de ceux-là ? Découvrez donc ci-dessous les différentes étapes d’une cérémonie de crémation.

Crémation : Qu’est-ce que c’est ?              

Des statistiques avérées montrent qu’en général, 1 Français sur 3 fait le choix de cette technique funéraire pour l’organisation des funérailles de ses proches. La crémation est très souvent choisie pour son coût relativement minime ; pour écourter la cérémonie, mais plus généralement pour respecter les volontés du défunt. Certains confondent souvent la crémation avec son alter ego, l’incinération, mais cette dernière diffère de la crémation, car elle est utilisée pour brûler des objets tandis que la crémation est utilisée pour brûler la dépouille mortuaire d’un humain. Par ailleurs, il est à noter qu’il est impossible de garder une urne funéraire chez soi. Les cendres sont dispersées dans un endroit aménagé à cet effet. Contactez cette entreprise pour une crémation à Grasse.

Les étapes d’une cérémonie de crémation

De manière générale, le mode d’emploi d’une cérémonie de crémation se présente comme suit. Tout commence par la mise en flamme, qui consiste à introduire le cercueil dans la chambre de crémation (les proches n’y ont pas accès). Ensuite, après une heure et demie, l’on passe directement à l’étape de la pulvérisation des restes (débris d’os) du défunt. À la suite de cela, les cendres seront recueillies et scellées dans une urne funéraire. Cette dernière sera remise à la famille, qui pourra la conserver dans une sépulture familiale, un columbarium ou un cavurne après avoir dispersé les cendres qu’elle renferme. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.