Tout savoir sur la chirurgie esthétique avant de se lancer

MT : L’augmentation mammaire à Lyon : Une chirurgie esthétique très sollicitée des jeunes femmes

MD : Entre augmentation mammaire, rhinoplastie ou abdominoplastie, la médecine esthétique regroupe un large secteur.

La médecine esthétique tend de plus en plus à se démocratiser. Elle permet d’embellir certaines zones de notre corps afin de rebooster sa confiance en soi. La chirurgie réparatrice elle, va réparer un défaut ou des malformations, une brûlure… Comme elle est thérapeutique, elle est prise en charge, différemment de l’opération de chirurgie esthétique.

Les différentes sortes de chirurgie du visage

La chirurgie du visage implique un bon nombre d’opération. La rhinoplastie est celle la plus pratiquée pour modifier la forme du nez. Cette chirurgie peut être esthétique, réparatrice ou suite un souci ORL. Il est également possible de faire une blépharoplastie, qui est une chirurgie des paupières inférieures ou supérieures afin de corriger un vieillissement du regard.

Pour un traitement des rides et pour rajeunir les traits, les injections de botox sont très prisées. Le lifting du visage ou lifting cervico-facial, permet de lisser la peau au niveau du cou et du vissage pour corriger les traits qui se relâchent. Le lipofilling lui, consiste à utiliser la graisse du patient pour une injection au niveau du visage afin de redonner plus de volume à celui-ci.

Pour ralentir le vieillissement, il est également possible pour le chirurgien esthétique de faire une injection d’acide hyaluronique. A cela s’ajoute la greffe de sourcils pour pallier à une épilation intensive et l’injection de plasma riche en plaquette. Ici, c’est le sang du patient que le plasticien va utiliser pour rajeunir son visage.

Comment choisir son chirurgien ?

Les opérations de chirurgie esthétique ou réparatrice ne sont pas à négliger et requièrent aussi un certain temps d’hospitalisation. Il convient donc de choisir un chirurgien plastique qualifié aussi bien en chirurgie esthétique, que réparatrice ou reconstructrice. Les chirurgiens plasticiens opèrent aussi bien en clinique, qu’en hôpital ou dans un cabinet privé. Pour choisir le vôtre, vous pouvez compter sur le bouche à oreille ou contacter le conseil national des médecins ou le conseil de l’ordre de votre région.

Mais avant de vous lancer dans une injection de botox, un lipofilling, une chirurgie du nez, un bodylift (pour supprimer l’excès de peau suite à une perte de poids importante) ou une liposuccion, vous devez prendre connaissance des risques liés à toute intervention de chirurgie. De plus, il y a les conséquences post-opératoires qui sont non négligeables !

Zoom sur la pose d’implants mammaires

L’augmentation mammaire est une intervention de chirurgie qui vise à poser des prothèses dans le but d’avoir une poitrine plus volumineuse. S’il est rare de demander une réduction mammaire, l’augmentation en revanche fait partie des différentes interventions les plus sollicitées. Suite à un accouchement ou un amaigrissement rapide, la pose de prothèse peut corriger une ptôse mammaire. Si le relâchement est vraiment important, le chirurgien conseillera de faire une plastie mammaire également. En fonction de la patiente, le chirurgien plasticien peut choisir entre les techniques suivantes :

  • Des implants à base de gel de silicone pour un résultat naturel ;
  • Les prothèses mammaires rondes qui ont la forme projetée du sein ;
  • La texture de l’enveloppe en silicone qui peut être lisse, texturée, micro ou macro-texturée ;
  • La projection de l’implant.

Dans tous les cas, vous en saurez plus sur ce blog.

Qu’en est-il du remboursement des actes de chirurgie ?

Il faut savoir que les actes de chirurgie esthétique ne sont pas remboursables par la Sécu car ils n’ont pour objectif que d’embellir l’apparence d’une personne. Par contre, si vous prouvez un risque pour la santé ou des dommages psychologiques, ils peuvent prétendre à un remboursement. Toutefois, les actes résultants d’une chirurgie réparatrice peuvent être remboursés par la Sécu mais il faut bien se renseigner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *